Quel CBD choisir ?

culture cbd

En raison de leurs fortes efficacités dans le traitement de certaines affections de la santé, l’utilisation des CBD fait de plus en plus d’adeptes. De récentes études scientifiques démontrent les vertus thérapeutiques du CBD. Cependant, pour pouvoir profiter au maximum de ces vertus, il faut pouvoir choisir le meilleur produit pour soi. L’utilisation de ce cannabinoïde ne provoque ni d’effet psychoactif, ni d’effet secondaire, à condition bien sûr de faire le meilleur choix.

PRIVILÉGIEZ LA QUALITÉ du CBD

La qualité est le paramètre le plus important qui orientera votre choix d CBD. Les effets d’un CBD de mauvaise qualité sur votre santé peuvent être relativement néfastes.
La qualité du CBD dépend intrinsèquement de comment ce dernier est produit. Étant une variété végétale, relativement sensible, le chanvre est à même de tirer autant le bien que le mal que son domaine de culture lui offre. Il est donc très important de veiller à ce que le chanvre soit produit dans un environnement riche et pur, afin d’obtenir des plantes avec des composants de très bonne qualité. L’Union européenne préconise à cet effet de choisir du CBD issu d’une culture biologique de chanvre, car tant gage d’une qualité optimale.
Par ailleurs, il est important de noter que le CBD est extrait du chanvre, au même titre que d’autres substance comme les THC, qui lui, contrairement au CBD, est une substance psychoactive. L’astuce est donc de s’assurer que le taux de THC présent dans votre produit soit complètement nul (0 %), ainsi, vous vous préservez de quelques éventuels problèmes de santé.

LA TECHNIQUE D’EXTRACTION DU CBD

Les techniques d’extraction du cannabidiol du chanvre sont légion. Malheureusement, toutes ces techniques ne se valent pas. En effet, certaines techniques d’extraction de CBD du plant de chanvre représentent un risque considérable pour la santé du consommateur. Il s’agit précisément des méthodes d’extraction utilisant des composés chimiques, à l’instar du butane, de l’éthanol ou de l’alcool isopropylique. Paradoxalement, ces procédés sont bien moins onéreux ; Malheureusement, toutes ces techniques ne se valent pas. Le meilleur CBD est extrait avec du gaz carbonique. L’extraction avec le gaz carbonique permet d’obtenir du cannabidiol pur et puissant, sans aucun résidu chimique. Cette dernière méthode, est une méthode assez poussée, nécessitant du matériel professionnel, du temps et de l’espace ; elle est donc onéreuse. Ceci a une répercussion immédiate sur le prix du CBD. Il y a donc de très fortes chances qu’un CBD bon marché soit de mauvaise qualité.

PRENDRE EN COMPTE LE PROCESSUS D’ADMINISTRATION DU CBD

Le choix du CBD dépend aussi de comment vous désirez l’administrer. En règle générale, il existe quatre voies d’administration du CBD, chacune des voies ayant ses spécificités.

  • Par voie orale

Les cannabidiol assimilables par voie orale se présentent généralement sous forme de capsules à avaler, de chewing-gum, de gélule, ou de pâte. Une fois dans le système digestif, la capsule libère le principe actif du produit, qui passe par le système hépatique, pour rejoindre le système sanguin. Cependant, cette méthode est assez peu efficace, en ce sens où seulement 20 % du cannabidiol ingéré sera relâché par le foie.

  • Par voie sublinguale

Le CBD présenté sous forme d’huile est posé en goutte sous la langue, et assimilé par l’organisme, via les muqueuses buccales. Cette méthode est assez efficace, les effets se font sentir entre 5 et 20 minutes après l’administration du produit.

  • Par voie respiratoire

Cette méthode n’est pas sans risques pour la santé. Surtout quand on décide de fumer directement les feuilles de chanvre qui contiennent tout de même très peu de THC. Le vapotage avec un e-liquide au CBD et une e-cigarette répondant aux normes médicales est la méthode d’administration par voie aérienne la plus conseillée.

  • Par voie cutanée.

Le CBD peut aussi être assimilé par l’organisme, via la peau, grâce aux récepteurs du système endocannabinoïde, présents dans les cellules cutanées. Cette méthode épargne ainsi le système sanguin. Elle est donc beaucoup plus pertinente pour le traitement des affections cutanées.

Les commentaires sont clos.