Quels sont les différents types de chauffage ?

radiateur

Synonyme de confort mais aussi garant de la bonne étanchéité des murs, le système de chauffage est un élément indispensable du logement. 

Vous êtes en pleine rénovation intérieure et/ou venez d’acquérir un nouveau logement ? Vous hésitez entre tous les types d’équipements de chauffage proposé, ne savez pas pour quelle énergie opter ? Chauffage électrique, chauffage solaire, chauffage au gaz ou chauffage au bois, focus sur les avantages et les inconvénients de chaque type de chauffage. 

Avant de vous décider sur le choix de votre équipement de chauffage, quelques questions préalables sont à vous poser. 

Quelle est la surface de mon logement ?

Il est évident qu’un logement de 30 mètres carrés, d’un studio de 20 mètres carrés ou d’une maison 100 mètres carrés ne va pas nécessiter l’installation du même type de chauffage.  

Si les petites surfaces peuvent se contenter de simples radiateurs électriques, une grande maison ou une longère sera nécessitera des systèmes plus puissants comme une pompe à chaleur géothermique combinée à un chauffage au sol, par exemple.

De quelle place je dispose pour installer mon équipement de chauffage ?

Pour ne pas vous retrouver le bec dans l’eau, il est indispensable d’anticiper la place que prendront l’installation de certains équipements. Si vous optez pour une chaudière, la présence d’un local adapté sera nécessaire. De même, si vous choisissez de vous chauffer au bois, il vous faudra prévoir la place pour stocker le combustible (pellets, bûches de bois, granulés). 

Tenir compte du lieu de vie de votre habitation et son emplacement 

Votre lieu de vie et l’emplacement de votre habitation sont aussi des facteurs à prendre en compte pour choisir son chauffage. Si vous voulez installer un chauffage au gaz, assurez-vous que vous êtes bien raccordé au réseau. De même, si vous optez pour le chauffage solaire, tenez compte du degré d’ensoleillement de votre région : il serait dommage d’investir dans des installations coûteuses si vos panneaux photovoltaïques ne sont pas rentabilisés.

Chauffage électrique, solaire, au bois ou au fioul : quelle énergie choisir pour mon chauffage ?

Le choix de votre énergie de chauffage sera conditionné par la surface et l’emplacement de votre maison, mais aussi par le budget dont vous disposez. Installer un chauffage électrique dans une maison de 100mètres carrés est possible mais très coûteux, et extrêmement énergivore.  

Pensez à long, moyen et court terme : des équipements de chauffage pas cher pourront vous séduire, mais s’ils ne sont pas adaptés, vous vous retrouverez vite avec des factures énergétiques exorbitantes. Au contraire, une installation représentant un lourd investissement peut vous faire économiser de grandes sommes, à condition, encore, que tous les facteurs sont réunis pour son bon fonctionnement.   

Le chauffage électrique

L’électricité est certainement l’énergie de chauffage la plus connue. C’est vers elle que se tournent en priorité les propriétaires des petits logements. Les radiateurs électriques, sèches serviettes électriques sont de plus faciles à installer. Pour un meilleur confort thermique, préférez l’installation de radiateurs à inertie, moins énergivores que les convecteurs classiques. Avec la mise en place de thermostats programmables, vous contrôlez mieux votre consommation et allégez vos factures.

L’électricité reste cependant une énergie polluante et couteuse. 

Le chauffage au gaz 

Le chauffage au gaz est synonyme de confort thermique tout en restant assez économique. Cette énergie peut être adaptée à plusieurs équipements de chauffage comme les chaudières classiques, les chaudières à condensation, les radiateurs et même les planchers chauffants. 

Attention cependant à bien vérifier que vous êtes raccordés au réseau de gaz avant d’investir.

Le gaz reste également une énergie très polluante ! 

Le chauffage au bois 

A la fois esthétique, économique et écologique, le chauffage au bois se caractérise par l’installation de chaudières à bois, de poêles à granulés ou à pellets, d’inserts ou de cheminées. Garantissant une énergie propre et éco-responsable, ce système de chauffage est très vite rentabilisé. Il vous faudra cependant prévoir la présence d’un espace de stockage au sec pour y entreposer les bûches ou les pellets de bois. Si votre surface est grande, le coût peut très vite monter ; aussi il vous faudra peut-être coupler votre poêle à bois avec un autre équipement de chauffage.

Le chauffage solaire 

Le chauffage solaire reste sans contexte le chauffage qui utilise l’énergie la moins polluante, mais aussi la plus économique : le soleil.  Pour faire d’une pierre deux coups et obtenir aussi de l’eau chaude, optez pour l’installation d’un système de chauffage combiné.  Attention cependant : même s’il peut paraitre tentant de choisir un chauffage solaire en raison de ses nombreux avantages, le coût d’un tel équipement peut vite être élevé. Avant de vous décider, garder en tête que sa rentabilité va dépendre du taux d’ensoleillement de votre lieu de résidence. Aussi, il sera indispensable d’installer un autre système de chauffage pour prendre le relais en hiver. 

Les commentaires sont clos.